Abonnez-vous pour 1€

Les hôpitaux de Vivalia repassent en phase 1.À: 22 patients Covid sont actuellement hospitalisés en province de Luxembourg

Actuellement, moins de 25% des list réservés aux patients Covid sont occupés.
Actuellement, moins de 25% des list réservés aux patients Covid sont occupés. - D. R.

Lentement mais sûrement, l’épidémie de coronavirus semble perdre du terrain dans notre pays. Dans les hôpitaux de la province aussi, l’évolution du nombre de personnes contaminées hospitalisées est favorable. Le Comité de direction élargi de Vivalia, réuni ce mercredi, a fait le point sur la situation et a décidé, au vu de l’évolution positive actuelle, de redescendre les hôpitaux généraux de l’intercommunale en phase 1.À, soit la phase la moins élevée du plan Surge Capacity Covid-19. Actuellement, moins de 25 % des lits réservés aux patients Covid en unités de soins intensifs sont occupés.

50 % de lits Covid en moins

Ce passage en phase 1.À signifie une réduction de près de 50 % du nombre de lits réservés au COVID dans les hôpitaux de Vivalia. Il y aura donc désormais :

• 11 lits de soins intensifs Covid (contre 21 en phase 1.B) :

> 2 à Marche et 2 à Bastogne ;

> 3 à Libramont ;

> 4 à Arlon ;

• 44 lits Covid d’hospitalisation classique (contre 84 en phase 1.B).

Ce mercredi matin, on comptait 4 patients Covid en soins intensifs (tous aux CSL) et 18 hospitalisés en unité Covid classique (8 aux CSL, 3 au CHA, 9 à l’IFAC dont 6 à Marche et 3 à Bastogne).

Ce passage à la phase 1.A, rendu possible par l’évolution favorable de la situation, ne doit pas faire oublier qu’une certaine prudence est toujours de mise face au virus.

Vivalia rappelle que l’activité opératoire non-urgente qui n’utilise pas les soins intensifs a repris depuis début décembre, de même que les hospitalisations classiques et hospitalisation de jour. « Par contre, les conditions sanitaires ne permettent toujours pas d’autoriser les visites dans nos sites hospitaliers sauf exceptions ». Ces exceptions cncernent 2 parents de la même bulle en pédiatrie, le papa en gynécologie/obstétrique, les proches des patients en phase critique ou en fin de vie et un accompagnant en cas de réelle nécessité pour les consultations ou examens nécessaires.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo