Abonnez-vous pour 1€

Le Doyen Van Vynckt de Marche après l’interruption du concert de Crupet: «Devons-nous suivre les mesures comme des moutons?»

Un homme d’Eglise, mais avant tout un homme de bon-sens.
Un homme d’Eglise, mais avant tout un homme de bon-sens. - Belga

Benard Van Vynckt, pourquoi avez-vous décidé ce dimanche de participer en tant que doyen de Marche à cette représentation illégale du guitariste Quentin Dujardin en l’église de Crupet ?

D’abord par amitié. Je connais bien Quentin Dujardin, le guitariste. Il faut être présent pour les jours heureux, mais lorsqu’un ami connaît la dèche, il faut être là aussi. Mais ce n’est pas tout. J’estime que le combat mené par le monde de la culture, mais aussi par celui de l’Horeca, est juste.

► Un homme d’Église qui s’oppose aux règles étatiques, cela n’est pas courant

► Est-ce un appel pour vos paroissiens à la désobéissance ? Il répond à cette question et à beaucoup d’autres.

Notre sélection vidéo