Abonnez-vous pour 1€

Traumatisée après avoir été victime d’un braquage violent à Montigny-le-Tilleul, Julie, maman de deux enfants, met fin à ses jours dix mois plus tard

Traumatisée après avoir été victime d’un braquage violent à Montigny-le-Tilleul, Julie, maman de deux enfants, met fin à ses jours dix mois plus tard
Christophe Hennuy

Lorsqu’il est arrêté en août 2019, Pierrot C. est en cavale pour échapper à une condamnation de 7 ans d’emprisonnement pour des faits similaires commis en 2014. Une sentence lourde qui n’a pas tempéré les ardeurs du fugitif : entre 2017 et 2019, Pierrot C. enchaîne de manière frénétique une série impressionnante de braquages et d’agressions.

Pour l’accompagner dans son périple « criminel », il s’adjoint les services de jeunes coéquipiers, encore mineurs ou tout juste majeurs, attirés par l’argent facile. Stations-service, magasins, coffre-fort : il écume la métropole sambrienne, débordant même dans le Namurois.

► Le scénario est huilé : Pierrot and Co débarquent armés – la kalache et le fusil à canon scié ont leurs préférences  –, cagoulés et gantés, menacent le personnel, se font remettre la caisse.

► Les victimes, elles, trinquent… Souffrant d’un stress post-traumatique, Julie sombrera dans une profonde dépression.

► Cette maman de deux enfants finira par mettre fin à ses jours dix mois après le braquage dont elle a été victime : le tribunal revient sur les faits qui l’ont poussé à cet acte.

Notre sélection vidéo