Abonnez-vous pour 1€

Silvio Proto se confie quelques jours après avoir décidé de raccrocher les crampons: «Ma blessure avant le Mondial 2014 était un cadeau»

@News
@News

Alors qu’Olivier Deschacht a fêté ses 40 ans en se tâtant à l’idée de rempiler pour une saison, Silvio Proto a dit « stop ». A 37 ans, le gardien a annoncé le 5 février qu’il mettait un terme à sa riche carrière après avoir trouvé un accord avec la Lazio pour mettre fin, de manière anticipée, à ses obligations.

La capitale romaine, où il a gagné une Coupe et une Supercoupe en 2019, aura donc été la dernière étape d’une carrière entamée en 1999 à La Louvière avec qui il a glané une Coupe de Belgique en 2003. « Quand j’ai commencé, les matches n’étaient pas tous retransmis. Mes amis ne voyaient que les résumés et les buts que je prenais mais pas mes arrêts », se souvient Proto, sourire aux lèvres.

> Il se confie: «Même si physiquement, je me sens encore super bien, mentalement, je veux vivre, voir des amis, manger ce que je veux, faire le sport que je veux…»

> Il a été sous contrat avec les Mauves durant onze ans: «J’ai tourné la page anderlechtoise.»

> Une multitude d’anecdotes à raconter: «Un oiseau dans mes filets en Bosnie.»

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo