Abonnez-vous pour 1€

Ligue des champions: Porto se joue d’une Juventus décevante (2-1), tandis que Dortmund renverse Séville avec un doublé de Haaland (2-3)

Vidéos
Reuters
Reuters

Pour sa première visite au Portugal sous le maillot bianconero, Ronaldo avait rêvé d’un meilleur scénario. Mais « Monsieur Ligue des champions », avec ses cinq titres (une fois avec Manchester, quatre avec le Real) et ses 134 buts dans la compétition, est passé au travers, comme son équipe.

Sa Juventus s’est montrée beaucoup trop fébrile pour rivaliser face aux « Dragons » de Porto bien plus entreprenants et inspirés. La « Vieille Dame », comme endormie, n’a pas montré grand-chose en attaque et a affiché une fébrilité défensive étonnante.

Après 63 secondes de jeu, Bentancur a ainsi commis une passe en retrait suicidaire pour Szczesny sur la laquelle s’est jeté Mehdi Taremi (2e). L’Iranien en a profité pour inscrire le but le plus rapide en phase à éliminations directes depuis David Alaba avec le Bayern Munich, déjà contre la Juve mais en quarts, en avril 2013 après 24 secondes.

Rebelotte juste après la pause : la défense a été dépassée par la vivacité portugaise et Moussa Marega en a profité en marquant le but du break 21 secondes après la reprise !

Federico Chiesa a redonné des couleurs aux Turinois avec un but en fin de match (82e) sur un centre d’Adrien Rabiot, le milieu français qui s’était déjà distingué sur un joli retourné bien repoussé (41e). Les Italiens, qui ont perdu sur blessure leur capitaine Giorgio Chiellini dès la 35e minute, conservent toute leur chance de qualification en vue du match retour, le 9 mars.

Mal parti à Séville, avec un but rapidement encaissé (7e), Dortmund s’est remis dans le sens de la marche avec une superbe frappe lointaine de Mahmoud Dahoud (18e), avant de faire la différence par ce diable de Haaland (27e, 43e).

Ce n’était pas le Barça en face, il n’a pas réussi le triplé, mais le prodige norvégien de 20 ans a répondu à sa manière à la performance XXL de la pépite Kylian Mbappé, la veille au Camp Nou avec le Paris SG. Avec huit réalisations en seulement cinq rencontres, l’ancien attaquant de Salzbourg caracole en tête du classement des meilleurs buteurs de la C1 version 2020-21.

Le géant blond (1,94m) a offert un condensé de son incroyable talent avec un doublé alliant puissance, vitesse, finesse et sang froid. Son premier but part d’une chevauchée rageuse et se conclut après un subtil relais avec Sancho qui a permis de transpercer l’arrière-garde andalouse. Le second vient d’un service de Marcos Reus après un modèle d’appel sur l’aile droite, terminé par une impeccable frappe du gauche.

Le Norvégien affiche des statistiques affolantes en Ligue des champions : 18 buts en 13 rencontres disputées dans la prestigieuse Coupe d’Europe, avec en prime au moins un but marqué face aux huit adversaires rencontrés.

Tous les résultats

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo