Abonnez-vous pour 1€

Centres wallons de vaccination: l’appel à volontaires fait un tabac

Centres wallons de vaccination: l’appel à volontaires fait un tabac
Belga

Ce succès est inespéré: les autorités s’attendaient à 1.000 personnes tout au plus.

Parmi ces 4.200 personnes, on retrouve une part de bénévoles, souvent des infirmiers/médecins/pharmaciens retraités, des personnes en chômage temporaire ou des personnes qui conservent leur salaire mais qui veulent consacrer du temps à la campagne de vaccination.

Il y a aussi des professionnels (salariés ou indépendants) qui proposent leurs services pour travailler de façon rémunérée dans les centres. Soixante pour cent des volontaires proposent leurs services à temps partiel, 40% à temps plein.

Notre sélection vidéo