Abonnez-vous pour 1€

Un voleur de poules en série rôderait à Aiseau: «Je sais reconnaître une attaque de renard... Ici, ça ne peut être qu’un voleur!»

«Mes poules n’avaient que un an», regrette Patrizia.
«Mes poules n’avaient que un an», regrette Patrizia. - D.R.

Dimanche soir, le mari de Patrizia ferme l’enclos des poules, situé dans le fond de leur jardin à Aiseau-Presles. Le couple passe ensuite une soirée et une nuit tranquilles, comme à son habitude… mais le lendemain matin, stupeur, leurs quatre poules ont disparu. « Pourtant, tout est bien clôturé et elles dormaient dans leur maisonnette », s’exclame Patrizia.

Il ne lui faut pas longtemps pour se rendre compte qu’elle ne retrouve aucune plume ou aucun trou dans la terre… « J’ai longtemps eu des poules, je sais reconnaître une attaque de renard. Ici, ça ne peut être qu’un voleur ! », assure-t-elle.

►► Cette riveraine n’est pas la seule à avoir été victime d’un pareil vol.

►► Pour Patrizia, ce n’est pas rassurant du tout.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo