Tragique pour cette maman: elle craignait que sa fille Amelia, 3 ans, ait le Covid… mais la vérité est bien pire encore... (photos)

Photos
Cette maman craignait que sa fille ait le Covid... mais la vérité est bien pire encore.
Cette maman craignait que sa fille ait le Covid... mais la vérité est bien pire encore. - Photo Prétexte AFP

Kirsty Barton, une mère originaire de Wythenshawe, à Manchester (Angleterre), s’inquiétait que sa fille, Amelia, se réveille chaque matin avec des maux de tête, soit des symptômes assez courant du coronavirus. De ce fait, la petite fille de trois ans a subi un test Covid à l’hôpital qui est revenu négatif, laissant les médecins suspicieux quant à son état…

Après qu’Amelia ait souffert de maux de tête et de vomissements pendant trois semaines, les médecins ont ordonné un scanner cérébral de l’enfant, comme le rapporte « The Sun ». Les résultats ont bouleversé la vie de la famille.

Pendant tout ce temps, Amelia souffrait d’un cancer infantile rare et agressif à l’intérieur du cerveau, une tumeur tératoïde atypique (ATRT). Ce cancer d’origine génétique attaque le système nerveux central, provoquant les symptômes d’un mal de tête matinal qui disparaît après les vomissements, une somnolence inhabituelle et une perte d’équilibre. Ces symptômes apparaissent rapidement car la tumeur se développe très vite.

La fillette a été conduite directement au Royal Manchester Children’s Hospital dès son diagnostic, qui nécessitait une opération et des mois de traitement. Depuis, Amelia a subi une opération de 8 heures et cinq séances de chimiothérapies afin de réduire les tumeurs.

Elle continuera à les suivre une fois tous les quinze jours jusqu’en mars. La radiothérapie permettra d’empêcher les cellules cancéreuses de se développer davantage.

La famille quant à elle collecte des fonds pour acheter des jouets pour Amelia et son frère Kael, âgé de sept ans et atteint d’autisme.

Notre sélection vidéo