Abonnez-vous pour 1€

Amadou, tabassé devant l’école Da Vinci à Anderlecht pour avoir été «Charlie» en 2015: trois jeunes suspects risquent de trois à cinq ans de prison

Amadou était âgé de 20 ans.
Amadou était âgé de 20 ans. - Capture d’écran/RTL

Trois jeunes suspects ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour répondre de la violente agression d’Amadou, alors âgé de 20 ans, le 26 janvier 2015 à l’athénée Da Vinci situé à Anderlecht.

Ce mercredi, le parquet de Bruxelles a requis une peine de cinq ans de prison à l’encontre du principal prévenu, camarade d’école de la victime, et trois ans contre les deux autres suspects, reconnu à demi-mot sur des panels photographiques. Les avocats de ces derniers, Me Xavier Carrette et Me Yannick de Vlaemynck, ont par ailleurs plaidé l’acquittement.

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque : voici ce qu’il s’était passé.

► L’avocate du principal prévenu conteste le mobile « Charlie » : « La victime et mon client ont eu une première altercation sur un tout autre sujet. »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo