Abonnez-vous pour 1€

Vincent Euvrard (RWDM): «Nous devons être plus tueurs dans les deux rectangles»

Euvrard.
Euvrard. - Belga

Deux en championnat, face à Lommel et l’Union, et une en Coupe, contre Malines. Le duel face à Westerlo de samedi (20h45) doit donc remettre la machine en route. « Nous avons besoin d’entamer une nouvelle série et de regoûter à la victoire », assurait le coach molenbeekois. « Nous ne sommes pas réellement récompensés de nos efforts puisque face à Lommel, nous livrons une superbe première période avant de nous écrouler. Contre l’Union, nous avons manqué de maturité. Et face à Malines, l’équipe a prouvé qu’elle pouvait rivaliser avec une bonne formation de D1A. »

Trois revers qui ont, surtout, mis en lumière les problèmes actuels des pensionnaires du Machtens : la concrétisation. « Dans les deux rectangles, nous avons des manques dans les moments importants », précisait le coach. « Nous avons de la qualité dans notre jeu et nous nous créons des occasions, sans en concéder trop à l’adversaire. C’est positif. Mais désormais, nous devons nous montrer encore plus tueurs dans les deux rectangles. C’est le mot d’ordre. »

Privée de match depuis deux semaines suite aux conditions climatiques, la bande d’Euvrard devra aussi rapidement se remettre en selle afin de ne pas se faire surprendre par Westerlo. « Nous avons fait le maximum pour garder l’équipe en alerte malgré les circonstances », ajoutait-il. « Nous avons cherché à garder un semblant de rythme en nous entraînant notamment sous les terrains couverts de Tubize. Mais, forcément, les dimensions ne sont pas celles d’une pelouse en herbe. Ce n’est que mardi que nous avons retrouvé une préparation normale. »

Si elle ne fut pas optimale, la préparation de ce duel a en tout cas été très sérieuse dans le chef des Molenbeekois. À eux de démontrer qu’ils sont capables de faire vaciller l’une des meilleures écuries de la série. « C’est une équipe qui a perdu beaucoup de points à cause du Covid. Elle mériterait d’en avoir plus. Petit à petit, le groupe de Bob Peeters est monté en puissance, prouvant qu’il avait de solides qualités. Cicek et Van Eenoo, c’est du solide. »

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo