Abonnez-vous pour 1€

Mort d’Axel Leroy après une guindaille dans le Carré: cinq étudiants poursuivis

Mort d’Axel Leroy après une guindaille dans le Carré: cinq étudiants poursuivis

Le médecin légiste entendu à l’audience a confirmé un décès survenu en raison de l’inhalation massive de vomissures dans les voies respiratoires.

Plusieurs audiences ont été programmées pour juger cinq étudiants âgés de 22 à 25 ans, poursuivis pour un fait d’homicide involontaire par défaut de prévoyance et de précaution. Axel Leroy, un étudiant spadois âgé de 21 ans, était décédé à Liège la nuit du 30 au 31 octobre 2018 après avoir participé à une «guindaille».

La victime, un étudiant en haute école à Liège, avait participé à un «rallye» alcoolisé et était encadré de ses cinq parrains de baptême. Après avoir bu de l’alcool en quantité massive et de manière rapide, le jeune homme s’était effondré vers 02h40 et était décédé.

>> Retrouvez toutes nos informations liégeoises sur LaMeuse.be

Le parquet avait sollicité et obtenu le renvoi du dossier devant le tribunal correctionnel afin d’établir les responsabilités lors d’un débat contradictoire.

Un expert toxicologue a confirmé à l’audience que le jeune homme décédé présentait une alcoolémie de 2,06 grammes par litre de sang au moment du prélèvement, soit une alcoolémie se situant entre 2,2 et 2,3 gramme par litre de sang au moment de son décès. Le médecin légiste a pour sa part confirmé un décès survenu en raison de l’inhalation massive de vomissures dans les voies respiratoires.

Plusieurs audiences seront nécessaires à l’examen du dossier. Les prévenus s’expliqueront sur les faits le 2 avril. Les urgentistes seront entendus le 25 juin. Le réquisitoire et les plaidoiries auront lieu après les vacances d’été.

Notre sélection vidéo