Abonnez-vous pour 1€

Crise politique à Verviers: Hasan Aydin a jusqu’au 28 février pour négocier une majorité

Hasan Aydin bourgmestre de Verviers? Il a 8 jours pour négocier une majorité.
Hasan Aydin bourgmestre de Verviers? Il a 8 jours pour négocier une majorité. - L.M.

Il y a près de trois semaines, le cartel MR-cdH-Nouveau Verviers, partenaire de majorité, avait rendu un note dans laquelle il proposait deux solutions. La première était de nommer Hasan Aydin, deuxième meilleur score PS lors du scrurin communal de 2018, à la tête de la ville en échange d’une place au collège communal. Les socialistes n’auraient alors plus que trois élus, contre cinq pour le cartel et un pour le groupe Ecolo. L’autre option consistait à nommer le député socialiste Malik Ben Achour au mayorat, une solution qui permettrait au PS de garder ses quatre élus au collège.

C’est finalement la première option qui a été retenue. M. Aydin a donc moins de dix jours pour tenter de renverser la vapeur et d’améliorer la proposition du cartel, malgré les relations tendues qu’il entretient avec le MR et la liste Nouveau Verviers. Garder à la fois un bourgmestre et un député socialiste serait par ailleurs l’idéal pour le PS. Si le président du CPAS échoue, le poste de bourgmestre pourrait revenir à M. Ben Achour.

Le temps presse pour les élus verviétois, qui n’ont toujours pas voté de budget pour l’année 2021. La Ville fonctionne en effet sous le régime des douzièmes provisoires pour assurer ses affaires courantes. Il lui donc impossible de lancer de nouveaux investissements dans cette situation.

Notre sélection vidéo