Abonnez-vous pour 1€

Affaire conclue: Julien Cohen achète un objet... pour faire un cadeau improbable à sa femme, «Je devais lui offrir un bijou mais...» (vidéo)

Vidéo
Affaire conclue: Julien Cohen achète un objet... pour faire un cadeau improbable à sa femme, «Je devais lui offrir un bijou mais...» (vidéo)
Capture d’écran «Affaire conclue».

Depuis qu’il a fait ses débuts dans «  Affaire Conclue », l’émission présentée par Sophie Davant sur France 2, Julien Cohen, connu pour son franc-parler, est le chouchou des téléspectateurs. Mais n’en déplaise à ses admiratrices, le collectionneur âgé de 53 ans, n’est pas un cœur à prendre !

Papa de trois enfants, Nina, Carla et Zacary, il partage depuis plus de 20 ans la vie de Karine, son épouse. Une femme à qui il voue un amour inconditionnel : «  Je ne l’ai jamais vue négligée et, dix minutes après s’être réveillée, elle est déjà impeccable. À 56 ans, ma femme est toujours autant exceptionnelle, sans Botox et sans aucun lifting » rapporte le magazine « Voici ». C’est d’ailleurs pour elle qu’il a acheté, ce jeudi 18 février, un cadeau pour le moins… orignal !

«  Karine ! C’est le nom de ma femme »

Ce jour-là, Sophie Davant recevait Didier, un habitué de l’émission. En effet il s’agissait de sa troisième participation à l’émission. Cette fois-ci le professeur d’histoire originaire de Corse avait déniché pour les acheteurs un objet mythique : la première machine à laver, commercialisée en 1904. Un bien iconique et historique, mais que la commissaire-priseur Diem Crenais n’a estimé qu’à 50 euros…

Mais Julien Cohen, lui, était très emballé par l’objet. D’autant plus qu’il portait le doux nom de Karine, celui de son épouse !

«  Karine ! C’est le nom de ma femme », s’est étonné le collectionneur avant de faire une amusante confidence : « Je devais offrir un beau bijou à ma femme, et tout compte fait, je crois que je vais lui offrir la machine . C’est plus symbolique, je pense que c’est plus élégant ».

Une bonne nouvelle pour Didier, qui a ainsi pu se débarrasser de ce bien qui lui restait sur les bras, à 500 euros, soit 10 fois plus que le prix estimé de base.

Notre sélection vidéo