Hélène Rollès va-t-elle quitter «Les Mystères de l’amour»?

Hélène Rollès va-t-elle quitter «Les Mystères de l’amour»?
Marlene Awaad / TMC

Dix ans déjà ! C’est, en effet, le 12 février 2011 que les téléspectateurs de TMC découvraient « Les Mystères de l’amour », troisième spin-off d’« Hélène et les garçons », après « Le Miracle de l’amour », et « Les vacances de l’amour ». Elle marquait le retour de la bande d’amis à Paris, après des années passées sur l’île paradisiaque (et fictive) de Love Island. Cet anniversaire, c’était également l’occasion pour Hélène Rollès de revenir sur son parcours et celui du personnage qu’elle incarne depuis presque 30 ans. Dans un entretien à 20 Minutes, elle a notamment été interrogée sur son envie d’« arrêter » d’interpréter Hélène Girard. « Arrêter, reprendre, arrêter, reprendre, j’ai fait ça régulièrement. Là, j’ai repris dans “Les Mystères de l’amour”, il y a une dizaine d’années et j’en suis très contente. On se marre beaucoup. Le jour où je ne prendrai plus de plaisir, j’arrêterai, comme je l’ai toujours fait. » a-t-elle confié.

La comédienne assure par ailleurs que le public semble être toujours autant attaché au personnage, qui a fait sa première apparition en 1991, dans « Premiers Baisers » : « Les gens me parlent un peu de tout, comme à l’époque [d’Hélène et les garçons]. Il y en a qui se confient, d’autres qui demandent des autographes ou me disent qu’ils m’aiment. C’est toujours bienveillant et gentil. J’ai la chance de les voir quand je fais des concerts ou, parfois, quand je fais des émissions pour la télévision et qu’ils attendent devant les studios. Il y en a certains que je connais, et que je reconnais, depuis longtemps. »

Également interviewée par Télé Star, en binôme avec Patrick Puydebat, Hélène Rollès a avoué qu’elle ne le supportait pas au début de leur collaboration, alors qu’ils devaient jouer un couple à l’écran. « Je ne comprenais pas qu’il débarque sans apprendre son texte ou qu’il s’endorme pendant les prises. Il faisait perdre son temps à toute l’équipe. Mais comme c’est un vrai gentil, on a réussi à s’entendre. Je l’ai recadré et ça s’est arrangé ! » a-t-elle révélé. « Je l’agaçais profondément… et légitimement ! Hélène a toujours été très pro, alors que j’étais une sorte de Zébulon qui ne connaissait pas son texte et arrivait en retard après une nuit blanche. Puis, comme nous fréquentions plus les techniciens que les comédiens, nous nous sommes retrouvés dans les mêmes soirées et ça nous a rapprochés. » a ensuite confirmé l’interprète de Nicolas Vernier. Un rapprochement qui avait finalement abouti à une relation à la ville, pour le plus grand plaisir des fans d’« Hélène et les garçons ».

Notre sélection vidéo