Les beaux jours se poursuivent: jusque 18 degrés la semaine prochaine!

Des baigneurs en maillot un 20 février: incroyable!
Des baigneurs en maillot un 20 février: incroyable! - Belga

Cela fait plusieurs jours que vous pouvez enfin vous promener et jardiner sous le soleil, accompagnés d’une douceur presque printanière. « C’est parce cette semaine, une masse d’air en provenance de l’Espagne et d’Afrique du Nord est arrivée jusque dans notre plat pays », nous éclaire David Dehenauw, chef du Service Scientifique Prévisions du temps à l’IRM.

Le record atteint en 2019

Le changement a été plutôt flagrant par rapport à la semaine passée, où nous tremblions de froid avec des températures franchement négatives. Un clima polaire lié à l’arrivée d’une masse d’air en provenance de Russie, comme nous l’explique le spécialiste.

Ce changement aussi brusque reste quelque chose d’assez insolite, tout comme le fait d’avoir des températures aussi élevées. Mais une explication scientifique existe. « Ces contrastes thermiques très forts dépendent en fait de ces masses d’air », explique David Dehenauw. Selon qu’elles viennent du nord ou du sud, elles peuvent amener des températures plus ou moins élevées.

Quant au thermomètre, c’est vrai qu’il affiche des températures au-dessus des moyennes de saison d’une dizaine de degrés. Tout en étant anormal, le phénomène n’est pas exceptionnel. « Déjà en 1990, on avait connu un 20 février à 18°C. Pas plus loin qu’en 2019, on avait enregistré 20° C à Uccle, ce qui était un vrai record », rappelle l’expert.

Encore, il est également possible que cette masse d’air chaud puisse amener des tempêtes de sable en provenance du nord de l’Afrique. David Dehenauw confirme que cette éventualité existe, « notamment en fin de semaine ». « Il sera toutefois assez difficile de s’en apercevoir », nuance-t-il . À moins qu’il ne pleuve, plutôt difficile de voir de la poussière jaune se déposer sur nos voitures, donc. En revanche, le ciel pourrait nous offrir de beaux couchers et levers de soleil, teintés de rouge et d’orange.

Retour aux normales

Si cette semaine nous vivons alors un temps plutôt clément, nous allons pouvoir en profiter jusque vendredi prochain, selon les prévisions. La semaine s’annonce en effet plutôt douce, avec des températures entre 16° et 18° et un temps sec. Vendredi même, le mercure devrait descendre aux alentours des 12°. Les températures minimales au niveau national ne devraient pas descendre, en moyenne, en dessous des 5°.

En fin de semaine, en revanche, les températures devraient commencer à chuter. Et vers la mi-mars, on pourrait connaître encore des températures négatives. Le printemps arrive donc doucement, mais encore définitivement.