Abonnez-vous pour 1€

Un 747 en difficulté largue environ 100 tonnes de kérosène sur la région verviétoise: «Il faut parfois ça pour sauver des vies!»

Le 747-300 déversait son carburant.
Le 747-300 déversait son carburant. - Philippe Gason

Depuis quelques jours, les grues refont leur apparition dans la région. Ces charmants volatiles reviennent des pays chauds et ne manquent pas de faire lever les yeux des ornithophiles. Philippe Gason est l’un d’eux. En très bon photographe qu’il est, le Pollinois avait sorti son matériel pour immortaliser ces majestueux ballets aériens. Tout à coup, un 747 a débarqué dans son champ de vision. Une apparition pas si rare. Si ce n’est que l’avion était un peu plus bas que d’habitude selon lui. Philippe Gason ne pouvait pas le savoir, mais le 747 en question était en fâcheuse posture.

Cet avion-cargo avait démarré de Maastricht pour prendre la direction de l’aéroport JFK à New-York.

> Peu après son décollage, un des moteurs a rencontré une avarie.

> L’avion est bien trop lourd à ce stade de son voyage que pour pouvoir atterrir sans casser.

> Sauver des vies humaines ou sauver la nature.

Notre sélection vidéo