Abonnez-vous pour 1€

Emplois fictifs à la Stib: «Les fraudeurs feront l’objet d’un renvoi, c’est une faute grave au règlement de travail»

L’appareil pirate et le badge falsifié (recto et verso similaires)
L’appareil pirate et le badge falsifié (recto et verso similaires) - D.R.

Suite à notre article intitulé « Voici le scandale des… emplois fictifs à la Stib », dans une communication interne à destination de son personnel, la Stib a tout d’abord réagi à notre encontre comme suit : « Ces accusations publiées sous la plume d’un journaliste qui semble s’être spécialisé dans les articles destinés à nuire à la réputation de la Stib et de son personnel sont très graves. Elles ne resteront pas sans suite (…) Les accusations d’emplois fictifs sont graves et diffamatoires. Elles ne resteront pas sans suite ». Rappelons tout de même que la Stib a étonnamment refusé de collaborer avec nous pour que nous puissions lui démontrer le modus operandi dénoncé par l’un de ses ex-agents avant publication !

> La Stib ajoute qu’elle n’a pas connaissance de ces faits : « Les personnes qui s’en rendent coupables font l’objet d’un renvoi immédiat. »

> Une source syndicale témoigne  : « On vous menace tout comme on menace les travailleurs de la Stib ! »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo