Polémique dans The Voice France: des tweets nauséabonds retrouvés sur le profil d’un des candidats, les téléspectateurs veulent son départ (photos)

Photos
Polémique dans The Voice France: des tweets nauséabonds retrouvés sur le profil d’un des candidats, les téléspectateurs veulent son départ (photos)
Ph. DR

Scandale dans « The Voice France » ! Ce samedi, la prestation de « The Vivi » a remporté un franc succès puisque tous les coaches se sont retournés. Toutefois, au lendemain de ce carton plein, le jeune homme de 21 ans a continué à faire parler de lui puisqu’une polémique le concernant a éclaté.

En effet, des internautes ont fouillé le compte Twitter du rappeur, et y ont retrouvé des tweets racistes et homophobes. Ceux-ci ont, dans la foulée, réclamé son départ, comme Menel avait dû le faire il y a quelques années. « Tranquille @Vincent_TheVivi ? je le veux dans la même sauce que Mennel, merci », « Virez Vincent Pois alias The Vivi candidat #TheVoice ! Vous l’avez fait à juste titre pour #Mennel et ses propos sur les attentats. Ce type avec sa haine n’est pas un exemple ! », « Vous le dégagez quand ce taré @TF1 @TheVoice_TF1 ? Pour rappel, le racisme n’est pas une opinion. Et je passerai sur l’homophobie. Et NON, ce n’est pas de l’humour, et la jeunesse n’excuse pas tout… », « Il se targue d’avoir fait une émission de TV… Comment plus de 3 ans après ces tweets peuvent encore être là… », « Sans compter les tweets dans lesquels il parle de sa copine de 11 ans en termes graveleux, 11 ans. Et même si a l’époque il en a 17, les propos sont assez malsains. Il a préféré supprimer son compte plutôt que faire le ménage », a-t-on notamment pu lire sur le réseau social.

En réaction, The Vivi a clôturé son compte Twitter et s’est directement exprimé sur Instagram, faisant son mea culpa : « Depuis ce matin, je vois de vieux tweets qui ressortent que j’avais écrit quand j’avais 17 ans. En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte. Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux. » Reste à savoir si ces excuses seront suffisantes pour que le candidat reste dans le programme…

Notre sélection vidéo