Polémique dans «The Voice» (France): un candidat a été exclu suite à d’anciens tweets choquants!

Vidéo
Polémique dans «The Voice» (France): un candidat a été exclu suite à d’anciens tweets choquants!

L’info vient de tomber : l’aventure « The Voice » (TF1) s’arrête pour The Vivi  ! Le rappeur, qui a rejoint samedi l’équipe de Vianney, a été exclu de l’émission suite à d’anciens tweets à caractère raciste et homophobe, entre autres, déterrés par les internautes. L’intéressé a immédiatement fermé son compte Twitter avant de faire son mea culpa sur Instagram. « Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos », a-t-il écrit, honteux. « Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser. »

Ces excuses publiques n’auront pas suffi : ITV Studios France, qui produit le concours de chant de la première chaîne française, vient d’annoncer l’exclusion du candidat de 21 ans. « Nous avons pris connaissance hier des nombreux messages postés par The Vivi il y a plusieurs années sur son compte Twitter », peut-on lire dans un communiqué tout juste envoyé. « Nous avons été extrêmement choqués par ces tweets qui sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par The Voice comme en atteste la diversité des talents. »

Et de conclure : « Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice. The Vivi a immédiatement présenté ses excuses sincères sur son compte Instagram. Mais ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme, qui s’arrête aujourd’hui. »

The Vivi, Vincent de son prénom, avait repris le titre « Suicide social », d’Orelsan. Les quatre coachs s’étaient retournés sur sa prestation à l’aveugle.

Cette histoire n’est pas sans rappeler l’affaire Mennel, en 2018. A 22 ans, la jeune femme avait repris, en anglais et en arabe la chanson « Hallelujah » de Leonard Cohen, avant de rejoindre l’équipe de Mika. Alors qu’elle faisait l’unanimité à l’écran comme sur les réseaux sociaux, Mennel a eu la mauvaise surprise de voir ressurgir d’anciens statuts Facebook dans lesquels elle tenait des propos complotistes au lendemain des attentats de Nice le 14 juillet 2016. Des messages qui lui ont coûté sa participation à la suite de l’aventure, l’artiste ayant préféré se retirer de la compétition.

voice-france-mennel-cree-la-polemique-et-tente-de-sexpliquer