Abonnez-vous pour 1€

Moutons tués à Ochamps (Libin): les analyses confirment la présence d’un second loup

Depuis dix ans, plusieurs observations attestent de la présence du prédateur en Wallonie.
Depuis dix ans, plusieurs observations attestent de la présence du prédateur en Wallonie. - Isopix

Début février, la province de Luxembourg a été le théâtre de trois attaques de moutons successives dans des élevages situés à Ochamps (Libin), Marcourt (Rendeux) et Hampteau (Hotton). Au total, ce ne sont pas moins de neuf animaux, dont cinq rien que pour Marcourt, qui sont morts dans des circonstances troublantes. Les résultats étaient tombés fin de semaine dernière pour Marcourt et Hampteau. Et ils étaient sans appel : il s’agissait bel et bien de l’oeuvre d’un loup.

► La question restait encore en suspens concernant l’attaque d’Ochamps. Et puis finalement, les résultats sont tombés récemment. Le responsable de l’attaque d’Ochamps n’est autre que le loup, une nouvelle fois.

► Néanmoins, et c’est une fameuse surprise, l’auteur de l’attaque d’Ochamps n’est pas le même que celui de Hampteau et Marcourt.

Notre sélection vidéo