Abonnez-vous pour 1€

Procès de Farid Hakimi: le procureur fédéral requiert 22 ans d’emprisonnement, estimant qu’il risque de récidiver

Farid Hakimi est décrit comme le meneur de la bande par Julien Moinil, procureur fédéral.
Farid Hakimi est décrit comme le meneur de la bande par Julien Moinil, procureur fédéral. - E.G.

Le procureur fédéral Julien Moinil a entamé son réquisitoire ce lundi en début d’après-midi. Il est question de 20 home invasions, rappelle Julien Moinil. Des victimes ont eu leur vie brisée.

Le procureur fédéral évoque d’ailleurs l’histoire de la famille Mazzara, présente en première instance mais aujourd’hui absente. « Ses victimes ont jeté l’éponge. Imaginez-vous dans votre chambre à 3 heures du matin, vous entendez un gros boum. Cette famille pensait que c’était leur fils handicapé qui s’était réveillé. Monsieur Mazzara, suivi de sa femme, va descendre. Le couple va tomber nez à nez avec trois hommes. Il va recevoir des coups, on va leur mettre du scotch… » Malheureusement, ce n’est pas le seul. Il y en a eu des dizaines d’autres depuis…

► Le procureur fédéral requiert une deuxième peine distincte de deux ans : voici pourquoi

► Pour Julien Moinil, Farid Hakimi représente un danger : retrouvez ici le réquisitoire complet du procureur fédéral

Notre sélection vidéo