Abonnez-vous pour 1€

Trafic de stupéfiants: la police est parvenue à démanteler deux réseaux de vente de drogues dures à Namur, Hastière et Liège

Gros coup de filet pour la zone de police Namur Capitale.
Gros coup de filet pour la zone de police Namur Capitale. - Illu/P.C.

Deux enquêtes initiées par le service Enquêtes & Recherches de la zone de police Namur Capitale viennent d’aboutir après un mois et demi. Ces enquêtes étaient relatives à du trafic de stupéfiants, en l’occurrence de drogues dures comme l’héroïne et la cocaïne.

La première enquête visait une équipe de jeunes à peine majeurs qui avaient mis en place un important trafic de marijuana et cocaïne dans le parc Louise-Marie, au halage de Sambre et dans le centre-ville de Namur. « Outre le fait qu’il s’agisse de drogues dures, ce commerce illicite génère un réel sentiment d’insécurité dans les zones dans lesquelles il est opéré, parfois de manière très visible », indiquent le Parquet de Namur et la police locale dans un communiqué commun.

► Vols qualifiés, recel d’objets volés, saisie de stupéfiants... : tous les détails des enquêtes sont à retrouver ici

► Les autorités ont identifié une « Dutch Connection » : voici comment les organisateurs procédaient entre la Belgique et les Pays-Bas

Notre sélection vidéo