Abonnez-vous pour 1€

Jessica Alves, l’ancien «Ken humain» devenu une femme, a hâte de perdre sa virginité: «Je regarde mon vagin tout le temps!» (photos)

Photos
Jessica Alves, l’ancien «Ken humain» devenu une femme, a hâte de perdre sa virginité: «Je regarde mon vagin tout le temps!» (photos)
Instagram

Souvenez-vous : en janvier 2020, Rodrigo Alves faisait le buzz en annonçant être devenu une femme. Depuis, celui que l’on surnommait le « Ken humain » a changé de nom et s’appelle Jessica.

Rodrigo était passé plus de septante fois sur le billard afin de gommer ses imperfections et ressembler le plus possible à la poupée. Mais après avoir investi 700.000 € dans ces opérations, il avait finalement choisi d’entamer sa transformation pour ressembler… à Barbie.

Un bébé

En juillet dernier, on apprenait que « Jessica la Barbie » souhaitait avoir un bébé. « Je suis une femme et j’ai toujours eu ce sentiment que j’en étais une. Pendant des années, j’ai essayé de vivre comme un homme. Maintenant, mon corps correspond à mon état d’esprit, je me mentais à moi-même », expliquait-elle au Mirror.

Elle ajoutait, au sujet d’une future grossesse : « Ma priorité est de prendre soin de moi et de ma transition. J’adorerais avoir un bébé ! ».

Virginité

Aujourd’hui, le changement définitif de sexe est presque terminé. Fière de sa nouvelle identité, Jessica est heureuse de son nouveau sexe. Elle n’hésite d’ailleurs pas à le faire savoir.

Dans un entretien accordé dans This Morning, la désormais Barbie explique avoir hâte de perdre sa virginité. « L’esthétique de mon vagin est exactement la même que celle d’un vagin biologique. Je la regarde tout le temps. Dans trois mois, il se comportera de la même manière qu’un vagin biologique : il est élastique et s’auto-lubrifie également (…) Ma vie va enfin commencer ».

Elle s’est également exprimée au Sun sur sa dernière opération de six heures réalisée à Bangkok, en Thaïlande : « J’ai l’impression d’être née de nouveau à 37 ans. J’adore mon nouveau vagin, il est un peu gonflé mais il est très mignon. Je suis maintenant en mesure de commencer ma nouvelle vie de femme heureuse. Dans trois mois, je pourrai l’utiliser sexuellement ! », déclare-t-elle.

« Mon nouveau vagin me donnera certainement la confiance nécessaire pour sortir avec quelqu’un et être intime avec lui », conclut Jessica.