Abonnez-vous pour 1€

Scandale des emplois fictifs à la Stib: deux enquêtes internes et une enquête judiciaire en cours

Scandale des emplois fictifs à la Stib: deux enquêtes internes et une enquête judiciaire en cours

Ce mardi matin, la commission Mobilité du parlement bruxellois est revenue sur le scandale des emplois fictifs dont La Capitale vous révélait l’information ce week-end. Pour rappel, un ancien employé dénonçait une fraude aux badges organisée par plusieurs employés de la Stib afin de ne pas exercer leur travail tout en percevant leur salaire.

À l’exception du PS et du PTB, l’ensemble des partis politiques présents en commission ont interpellé la ministre sur cette affaire. Christophe De Beukelaer (cdH) a interrogé la ministre sur les actions qui ont été menées depuis samedi matin sur cette affaire. David Leisterh a confié que son téléphone n’avait cessé de sonner depuis samedi matin. « On pourrait croire que c’est un témoignage isolé d’un ancien salarié mais depuis samedi matin, mon téléphone n’a pas arrêté de sonner avec au bout du fil des agents de la Stib qui relaient des témoignages similaires. Cela ne semble donc pas être un cas isolé », a précisé le député libéral en demandant qu’un audit ait lieu au sein de la Stib.

►► Deux enquêtes internes ont été ouvertes par la Stib.

►► « Malheureux que le comportement de certains rejaillisse sur les autres », déplore la ministre Elke Van den Brandt.

Notre sélection vidéo