Abonnez-vous pour 1€

Affaire Jeffrey Epstein: Ghislaine Maxwell laisse entendre l’implication de Donald Trump et Bill Clinton!

Affaire Jeffrey Epstein: Ghislaine Maxwell laisse entendre l’implication de Donald Trump et Bill Clinton!
Belga

Pour rappel, le financier Jeffrey Epstein, accusé d’avoir abusé sexuellement des dizaines de mineures dans ses luxueuses résidences, a été retrouvé mort pendu dans sa cellule en août 2019. L’enquête a conclu à un suicide et à des dysfonctionnements dans le fonctionnement des gardiens chargés de sa surveillance dans la prison de Manhattan où il était incarcéré.

Interpellée dans le New Hampshire (nord-est des Etats-Unis) en juillet 2020, après plusieurs mois de cavale, Ghislaine Maxwell est, elle, soupçonnée d’avoir recruté pour lui des adolescentes dans plusieurs villes du monde.

Récemment, on apprenait que cette ex-collaboratrice de Jeffrey Epstein a subi des « violences physiques » lors d’une récente fouille dans sa cellule. C’est ce qu’a affirmé son avocate dans une lettre à la juge en charge du dossier.

Donald Trump… et Bill Clinton

Selon les informations du média américain TMZ, Ghislaine Maxwell assurait avoir « des enregistrements de deux éminents politiciens américains ayant des relations sexuelles avec des mineurs ». C’est ce qu’affirme Ira Rosen, ancien producteur de la CBS. L’ex-collaboratrice lui aurait avoué, à demi-mot, avoir des vidéos incriminant Donald Trump et Bill Clinton.

Les faits remontent à 2016. À coups de bluff, Ira Rosen interpellait Ghislaine Maxwell au sujet de « cassettes de Trump avec les filles ». Cette dernière, qui dit ne plus se souvenir du lieu où se trouvent les images, avait alors rétorqué : « Si vous faites un côté, vous devez faire l’autre. Si vous obtenez les bandes sur Trump, vous devez aussi traiter celles sur Clinton ».

L’affaire Jeffrey Epstein est donc loin d’être terminée…

Notre sélection vidéo