Abonnez-vous pour 1€

AstraZeneca ne livrera que 88.000 vaccins au lieu des 114.000 promis cette semaine, et ce sera pire en mars: «C’est un énorme problème»

AstraZeneca ne livrera que 88.000 vaccins au lieu des 114.000 promis cette semaine, et ce sera pire en mars: «C’est un énorme problème»

Décidément, la livraison des vaccins ne se passe pas comme prévu en Belgique, surtout avec AstraZeneca. Selon le ministre flamand de la santé Wouter Beke (CD&V), la firme ne livrera cette semaine que 88.000 des 114.000 vaccins promis à notre pays. C’est ce qu’il a annoncé lors d’un débat au Parlement flamand.

« AstraZeneca nous a annoncés, pour la énième fois, qu’ils devront limiter leur livraison de vaccins lors des prochaines semaines », a déclaré Wouter Beke.

La livraison du 3 mars passera aussi de 90.000 à… 21.000 vaccins ! La firme assure qu’elle rattrapera ce retard dans la foulée, mais le ministre flamand aimerait que l’Europe tape du poing sur la table. « C’est un énorme problème pour nos centres de vaccinations, nos hôpitaux, et nos centres pour personnes en situation de handicap […] C’est regrettable que, pour le moment, nous n’ayons aucune stabilité avec AstraZeneca et Moderna ».

Dans un communiqué de presse, AstraZeneca réagit à la nouvelle. La société déclare qu’elle fera tout son possible pour respecter son engagement de livrer plus d’un million de doses d’ici la fin du premier trimestre (21 mars). La firme souligne que les vaccins sont des médicaments biologiques, produits à l’aide d’organismes vivants, dont le processus de production doit être continuellement optimisé. Ce faisant, l’entreprise affirme qu’elle doit tenir compte de plus d’un millier de paramètres différents. « Pour ces raisons, des écarts de livraison peuvent se produire », assure-t-elle.

AstraZeneca souligne également que chaque dose produite est disponible immédiatement, ce qui signifie qu’il n’y a pas de stock excédentaire. « Nous sommes en contact étroit avec le groupe de travail sur la vaccination afin de fournir aux autorités belges les dernières informations à intervalles réguliers », conclut la société.

Notre sélection vidéo