Abonnez-vous pour 1€

Agressée, Lady T, la 1ère candidate drag-queen de «The Voice Belgique», veut témoigner: «J’ai cru que j’allais y passer, j’étais face à un psychopathe!»

Agressée, Lady T, la 1ère candidate drag-queen de «The Voice Belgique», veut témoigner: «J’ai cru que j’allais y passer, j’étais face à un psychopathe!»

En janvier dernier, The Voice-Belgique montrait la prestation de Lady T, une étonnante drag-queen sélectionnée par Henri PFR et dont le « duel » doit encore être diffusé la semaine prochaine…

Lady T nous a recontacté cette semaine pour une tout autre raison que sa performance dans « Wuthering Heights » de Kate Bush… La jeune chanteuse de 22 ans, originaire de Liège, veut témoigner de ce qui lui est arrivé. Elle veut servir d’exemple et de mise en garde. « Avec le Covid, explique-t-elle, rencontrer l’autre n’a jamais été aussi compliqué. Ce n’est évidemment plus possible de se voir dans les bars, ni même de se fixer rendez-vous dans un simple café… Et même si on parle pendant des mois sur les réseaux sociaux et qu’on va en toute confiance chez quelqu’un, ça peut mal se passer… »

Le rencart de Lady tourne au drame : il cherche la bagarre, et Lady T se retrouve séquestrée

« Un traquenard, j’en suis sûre à 100 %, résume-t-elle. Il pète un câble, j’essaie de sortir, mais ça n’est pas possible. Alors, oui, j’ai cru que j’allais y passer. J’étais face à un psychopathe  ! ». Une pluie de coups de poing s’abat sur elle, un couteau est monté. Une dégringolade dans les escaliers plus tard…

► Lady T raconte son calvaire : « Je suis parti dans tous les sens, il me poursuivait… ». Voici ce qui s’est passé.