Abonnez-vous pour 1€

Assassinat de l’ambassadeur d’Italie en RDC: le corps de l’ambassadeur italien rapatrié à bord d’un avion vers l’Italie

Assassinat de l’ambassadeur d’Italie en RDC: le corps de l’ambassadeur italien rapatrié à bord d’un avion vers l’Italie
EPA

L’avion militaire d’où ont été débarqués deux cercueils a atterri mardi à l’aéroport de Goma, la capitale du Nord-Kivu, à 13H30 (12h30 HB). Le Boeing 767 a décollé à 16H20 avec à son bord les corps des deux Italiens.

Les deux corps arrivés dans des caisses métalliques à bord de véhicules de la Mission des nations unies en RDC (Monusco), ont été placés sous un hangar avant d’être mis dans les deux cercueils enveloppés du drapeau italien.

Plus tôt, les autorités provinciales et militaires du Nord-Kivu se sont inclinées devant les dépouilles lors d’une sobre et restreinte cérémonie, a rapporté la présidence congolaise.

A Kinshasa, le président congolais Félix Tshisekedi et son épouse Denise Nyakeru Tshisekedi se sont rendus à la résidence de l’ambassadeur pour «une visite de consolation» à sa veuve et aux trois jeunes orphelines.

L’attaque lundi qui a coûté la vie à l’ambassadeur, son garde du corps et un chauffeur congolais du Programme alimentaire mondial (PAM), Mustapha Milambo, a été attribuée par les autorités congolaises aux rebelles hutus rwandais de Forces de libération du Rwanda (FDLR).

Ces derniers ont, dans un communiqué, rejeté ces allégations, pointant du doigt les armées congolaise et rwandaise.

La province du Nord-Kivu où a eu lieu l’attaque est considérée comme l’une des zones les plus dangereuses de RDC, à la lisière du parc national des Virunga. Mais selon des responsables humanitaires, la route sur laquelle circulait le convoi ne nécessitait pas d’escorte.

Notre sélection vidéo