«Raya et le dernier dragon» sur Disney+ dès le 5 mars… moyennant supplément!

Photos
«Raya et le dernier dragon» sera disponible sur Disney + à partir du 5 mars, pour 21,99 euros. © Walt Disney
«Raya et le dernier dragon» sera disponible sur Disney + à partir du 5 mars, pour 21,99 euros. © Walt Disney

Initialement prévu en salles aux Etats-Unis à l’automne 2020, avant d’être reporté au printemps, c’est finalement dès ce 5 mars que le 59e classique de l’animation Disney arrive… en streaming sur Disney +. « Raya et le dernier dragon ». Comme « Soul », de la filiale Pixar, avant lui, il faudra donc être abonné à la plateforme de Disney pour le voir. Et encore : cette fois, le dessin animé est disponible seulement en Accès Premium jusqu’au 5 mai ! L’abonné devra débourser 21,99 euros pour le voir en primeur. Le film sera disponible sans supplément pour tous les abonnés à partir du 4 juin 2021, selon ce qu’on peut découvrir sur la plateforme.

Encore un coup dur pour les cinémas, qui voient un nouveau bon client leur échapper. Si Disney est obligé de lâcher du lest en streaming pour éviter l’encombrement des sorties lorsque les salles rouvriront, c’est aussi un appel du pied pour conquérir des abonnés et booster encore sa plateforme, au démarrage déjà foudroyant (94,9 millions d’abonnés conquis en 15 mois…). Même à 21,99 euros, ce film d’animation restera sans doute une bonne affaire pour la plupart des familles… Une sortie en salle fin mars, début avril, reste hypothétiquement possible, mais rien n’est assuré. Encore faudrait-il que les salles soient rouvertes.

Comme « Mulan », « Raya et le dernier dragon » nous plonge dans l’Asie médiévale. Mais le réalisateur Don Hall (oscarisé pour « Les nouveaux héros ») devrait rencontrer moins d’oppositions et son film soulever moins de polémiques, car on est ici dans l’imagination pure, pas dans l’appropriation d’un récit légendaire de la culture chinoise.

Une fable fantaisiste et de toute beauté. © Walt Disney
Une fable fantaisiste et de toute beauté. © Walt Disney

On y suit Raya, une jeune guerrière, et l’étrange et débonnaire Tuk Tuk, sa monture. Cinq siècles plus tôt, les dragons se sont sacrifiés pour sauver la terre de Kumandra d’une force maléfique. Mais aujourd’hui celle-ci repointe le bout de son nez maudit, et Raya doit partir en quête du dernier dragon. Au cours de son long périple, elle découvrira que « que la confiance et l’entraide seront essentielles pour conduire au succès cette périlleuse mission », comme nous dit le résumé.

Les premières images sont superbes et promettent de la grande aventure. Côté voix, dans la version française, Emilie Rault prête sa voix à Raya, tandis que Géraldine Nakache est le dragon mythique Sisu, que la chanteuse Anggun joue la cheffe Virana et Frédéric Chau, le papa de Raya.

Notre sélection vidéo