Abonnez-vous pour 1€

Le père de Novak Djokovic l’assure: «Dans un an et demi, il aura dépassé Federer et Nadal»

PhotoNews
PhotoNews

De quoi relancer le débat (sans fin ?) du « GOAT » (« Greatest Of All Time », le meilleur de tous les temps). Federer, Nadal, Djokovic : lequel des trois laissera la plus grande marque dans l’histoire du tennis ? Un homme a un avis tranché : Srdjan Djokovic, le papa du numéro 1 mondial. « Dans un an et demi, Novak aura dépassé Federer et Nadal, dans toutes les statistiques », lance, dans le quotidien serbe « Kurir », l’homme de 60 ans, jamais le dernier pour lancer des petites piques en direction des principaux rivaux de son fils. « Entre eux trois, c’est toujours Novak contre les autres. Et pourtant, Novak se bat pour lui mais aussi pour d’autres joueurs qui peuvent à peine joindre les deux bouts. Il a de belles valeurs. Sa manière de saluer ses adversaires, de se comporter sur un terrain… Quel athlète fait cela ? Il a rarement reçu un prix du fair-play. Et savez-vous combien Federer en a reçu ? Quinze ! »

Un manque de considération dû, selon Srdjan Djokovic, à l’attention des médias, ou plutôt au manque d’attention de ceux-ci pour son fils, la presse internationale se tournant trop vers ses concurrents dans la course au titre, ô combien subjectif, de « GOAT ». « Les médias occidentaux se sont concentrés uniquement sur Federer et Nadal, ils n’ont accordé aucune attention à Novak. C’était la seule façon de l’arrêter. Mais vous devez comprendre qu’il n’y a aucun moyen. Les médias doivent s’en rendre compte et reconnaître que Novak est le meilleur du monde ! »

Notre sélection vidéo