Abonnez-vous pour 1€

Ligue des champions: «Le retour de Kevin De Bruyne est du pain bénit pour Manchester City», estime Mathieu Istace

PhotoNews
PhotoNews

Mathieu Istace, Manchester City est le grand favori de cette confrontation. En quoi les hommes de Pep Guardiola doivent se méfier de leurs opposants allemands ?

Gladbach semble un peu en difficulté depuis l’annonce du départ du coach (NDLR : vers Dortmund), Marco Rose, au terme de la saison, avec un bilan de 1 sur 9. Mais intrinsèquement, cette équipe est assez semblable à celle de Lyon qui avait éliminé City la saison dernière en quarts de finale. À Guardiola et ses hommes de montrer qu’ils peuvent être là dans les grands rendez-vous !

Les Cityzens participent pour la 11e fois d’affilée à la Ligue des Champions et font parties des candidats sérieux à la victoire finale. Pensez-vous que celui puisse être la bonne année, après tant de désillusions (le meilleur résultat est une demi-finale perdue contre le Real Madrid en 2015-2016) ?

City reste sur 18 victoires d’affilée et n’a plus perdu depuis novembre. Et même si le jeu proposé n’est pas aussi léché que ce que proposait Guardiola il y a plusieurs années, c’est efficace. Il y a plusieurs équipes qui peuvent prétendre au titre, dont City, mais le Bayern me semble favori à sa propre succession.

Le retour de blessure de Kevin De Bruyne pourrait-il être la clé de cette fin de saison, alors que City était déjà en mode rouleau compresseur avant son retour ?

Cela allait déjà très bien sans lui alors qu’il est clair que son retour est du pain bénit pour City. Avoir un joueur comme ça dans son équipe ne peut qu’être bénéfique. Et quand on voit aussi l’état de forme d’un joueur comme Gündogan, Gladbach aura intérêt à être solide dans le milieu du terrain, sans quoi il va souffrir !

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo