Abonnez-vous pour 1€

La justice liégeoise estime qu’Alain Mathot n’a pas été corrompu: il est acquitté de toutes les préventions sauf la fraude fiscale!

Vidéo
La justice liégeoise estime qu’Alain Mathot n’a pas été corrompu: il est acquitté de toutes les préventions sauf la fraude fiscale!

Alain Mathot risquait, suite au réquisitoire du ministère public représenté par le substitut du procureur du Roi de Liège, Laurent De Smedt, deux ans de prison avec sursis, 8 années d’inéligibilité, 5 années d’interdiction de commercialité et des confiscations pour 2 millions d’euros.

Maître Jean-Philippe Mayence, au terme de sept heures de plaidoirie, avait semé le doute en mettant en exergue la faiblesse des accusations relatives aux rencontres, à Paris, entre Philippe Leroy, condamné pour corruption, et Alain Mathot. Idem quant aux remises d’enveloppes de 50.000 ou de 70.000 euros dans des hôtels.

Le tribunal a estimé, contrairement à la thèse défendue par Laurent De Smedt qui représentait le ministère public dans ce dossier qu’il n’existait pas d’éléments suffisants pour dire qu’Alain Mathot à reçu des fonds de Philippe Leroy.

La présidente du tribunal déclare donc la prévention de corruption, qui visait Alain Mathot, non établie. Alain Mathot est donc acquitté pour la prévention de corruption. Un élément important pour Mathot dont l’image, largement écornée, retrouvera son lustre d’antan.

►► Alain Mathot est acquitté de toutes les préventions sauf la fraude fiscale : nos informations à suivre ICI

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo