Des tensions entre VivaCité et BelRTL? Le torchon brûle entre Cyril Detaeye et Jules (vidéo)

Vidéo
Des tensions entre VivaCité et BelRTL? Le torchon brûle entre Cyril Detaeye et Jules (vidéo)
DR

Ce n’est pas la première fois que Jules, sur BelRTL, se paie la tête de certaines émissions de la RTBF, et d’un animateur de la maison d’en face en particulier, Cyril Detaeye. Mais la séquence du « Meilleur de la radio », diffusée ce jeudi en après-midi sur Bel dans le « Café gourmand » de Fabrice Collignon, est allée un cran plus loin.

Difficile pour l’auditeur de ne pas remarquer que quelque chose cloche entre les deux hommes. Jules, en tout cas, a en tout cas enfoncé le clou, en exprimant, visiblement, un certain mépris à l’égard de l’animateur de « C’est vous qui le dites ». Il avait déjà été la cible de quelques moqueries gentillettes – c’est le principe de ce « Meilleur de la radio », sorte de bêtisier des ondes -mais là, le ton semblait différent.

La séquence a commencé fort après la diffusion de la dernière chanson des Enfoirés… Jules a alors enchaîné : « ça tombe bien qu’on vienne d’écouter les Enfoirés parce que… ». Du « gros dossier » devait suivre. L’humoriste s’est alors amusé à évoquer « le remplaçant de Benjamin Maréchal », comme il l’a déjà fait lors de précédentes émissions, sans jamais citer nommément Cyril Detaeye. Un running gag en somme, mais suivi d’un extrait où on entend l’animateur couper la parole à une auditrice qui assène une théorie complotiste à l’antenne. Et Jules de commenter : « Le remplaçant de Benjamin Maréchal a depuis rebaptisé son émission C’est moi qui le dites. Il hésitait avec Fermez vos gueules mais ça l’excluait du titre, alors du coup, il a pas… » Retournement alors de situation au moment de conclure cette chronique : Jules décide, pour la première fois, de citer le nom de l’animateur de « C’est vous qui le dites ». « On te souhaite tout le meilleur Cyril Detaeye… Oui, pour celle-ci, j’avais envie de donner son nom. » Un petit air de règlement de compte soufflerait-il sur les ondes ? Fabrice Collignon conclut alors la séquence en s’adressant à Jules : « vous allez vous faire des potes ». L’humoriste ne cache que c’était l’effet recherché : « j’espère bien ! ».

Contacté par nos soins, Cyril Detaeye n’a pas souhaité réagir sur ce malaise. Du côté de Bel RTL, on rappelle qu’il s’agit là d’une « séquence humoristique, du 2e degré ». Le directeur de programmes de Bel RTL, Manu Mestag, dit « ne pas voir d’agression dans cette séquence dont le principe est de pointer les cocasseries des radios de chez nous et d’ailleurs. On peut ne pas aimer la séquence. Nous, on essaie toujours d’être bienveillant mais il se peut que la personne en face n’ait pas toujours la même perception. » Quant à l’utilisation du terme « le remplaçant de Benjamin Maréchal » pour ne pas citer Cyril Detaeye, Namu Mestag n’y voit aucune intention de nuire mais précise tout de même que « cela peut arriver qu’une personne visée soit touchée par la chronique. Et on est capable de s’adapter à ça. Mais notre objectif, dans les séquences de Jules comme dans Votez pour moi, n’est pas de faire mal, ni de rire au détriment des autres. »

Notre sélection vidéo