Abonnez-vous pour 1€

Un Comité de concertation plus explosif que jamais ce vendredi: grosses tensions et petits assouplissements, voici ce qui est sur la table

Un Comité de concertation plus explosif que jamais ce vendredi: grosses tensions et petits assouplissements, voici ce qui est sur la table
Belga

Exercice ultra-périlleux pour les participants à la réunion de ce vendredi. Vont-ils geler tout assouplissement en mars comme le demandent les experts du Gems ou alors, répondre au désespoir de la population en lâchant du lest au plus vite ? Interpellé à la Chambre ce jeudi, le Premier ministre a donné peu d’espoir et est resté sur la même ligne que mardi, lors de sa conférence de presse. En gros : pas d’assouplissement pour mars, mais de réelles perspectives pour avril et surtout mai.

La réunion s’annonce donc très tendue, car tous les partis de la majorité ne voient pas la suite du programme de la même façon. M. De Croo leur a d’ailleurs demandé jeudi de garder leur sang-froid.

« La population nous regarde »

« La population nous regarde, gardons notre sang-froid », a-t-il dit. « Nous ne pouvons pas céder aux sirènes de la tentation, en prenant des décisions téméraires et irréfléchies. Sans quoi, on compromet les perspectives d’avril et mai ».

Il a néanmoins ajouté : « Cela veut-il dire qu’il ne va rien se passer en mars ? Je n’ai pas dit cela mais il faut opter pour un cap prudent, qui permette de maintenir l’adhésion. Il faut tenir compte du bien-être mental et soutenir ceux qui connaissent des moments difficiles, mais le faire de manière responsable et humaine ».

Il se passera quelque chose en mars, même si les réunions de mercredi et jeudi n’ont pas permis de dégager un consensus. Tout est discuté avec acharnement, nous dit-on et un Comité des ministres restreint (Kern) aura encore lieu ce vendredi matin.

Par rapport à ce que nous vous annoncions ce jeudi, outre la réouverture, au 1er mars, des autres métiers de contacts (esthéticiennes, tatoueurs…), décision déjà prise, l’extension d’une « bulle des contacts » à l’extérieur devrait devenir réalité… Mais sans doute de 4 à 8 personnes plutôt que 10, aux dernières nouvelles. Et pas question d’être à 8 autour d’un BBQ ! Masque et distanciation resteront obligatoires. « Les gens doivent suivre les règles mais, maintenant, les règles doivent aussi suivre les gens », a déclaré, hier, Conner Rousseau, le président du s.pa.

La demande du supérieur de rouvrir les campus et d’y autoriser la présence simultanée de 20 % des étudiants, au plus tard le 15 mars, devrait aussi être acceptée.

Voyages touristiques : patience

La levée de l’interdiction des voyages touristiques (non essentiels) ? Une décision qui semble aussi s’imposer, vu la pression mise sur la Belgique par l’Union européenne. Mais le Premier ministre ne sera pas forcément de cet avis. Si la levée de l’interdiction reste d’actualité, cela pourrait ne pas se faire tout de suite, mais dans les prochaines semaines.

En fait, les derniers chiffres sanitaires montrent une situation qui se dégrade et cela tend les protagonistes. En témoignent ces discussions dures à propos de la bulle des contacts sociaux (le fameux + 1 contact rapproché que vous pouvez inviter chez vous). Pourrait-elle être élargie, même un petit peu ? C’est un vrai bras de fer. Les virologues n’en veulent pas, De Croo et Vandenbroucke freinent, le PS se montre aussi très prudent : « Encore un peu de patience, il faut absolument éviter un 3e confinement dont on ne se remettrait pas », a indiqué Paul Magnette (PS).

Soucieux de la santé mentale de la population, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, estime que « la bulle d’une personne ne correspond pas à la réalité telle que les gens la vivent ». Le coprésident d’Écolo, Jean-Marc Nollet a, lui, carrément avoué qu’il ne la respectait plus. Écolo veut rapidement des mesures qui « permettent de casser l’isolement des gens ».

Quant au calendrier (ou échéancier) du déconfinement qui, à défaut de donner des dates précises pour chaque secteur, devrait au moins leur offrir des perspectives (sous réserve d’amélioration de la situation sanitaire), il devrait être au rendez-vous ce vendredi, malgré les craintes de certains, et ressembler sans doute à ce que nous vous avons indiqué hier.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo