Abonnez-vous pour 1€

«Les gens ont plus de contacts, on le voit dans les chiffres», analyse Steven Van Gucht: «Continuez les efforts pendant encore quelques semaines»

Vidéo
«Les gens ont plus de contacts, on le voit dans les chiffres», analyse Steven Van Gucht: «Continuez les efforts pendant encore quelques semaines»

L’augmentation du nombre d’infections alors que le nombre de tests diminue est le signe que le coronavirus circule davantage en Belgique, a indiqué vendredi le virologue Steven Van Gucht, lors d’un point presse de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise. Yves Van Laethem était exceptionnellement absent. « Toutefois, nous pouvons encore faire en sorte que la tendance à la hausse s’inverse », a-t-il déclaré.

La circulation plus importante du virus peut être due à l’émergence de variants plus contagieux du virus, mais également au respect moins assidu des mesures, explique M. Van Gucht.

Le contact tracing et différentes enquêtes font apparaître que les gens ont en moyenne plus de contacts qu’il y a quelques semaines. Les personnes contaminées par le coronavirus rapportent en moyenne 3,2 contacts à risque, contre 2,5 en novembre. Cela représente une augmentation de 28 %. Toutefois, nous pouvons encore faire en sorte que cette tendance à la hausse s’inverse, affirme le virologue.

« La limitation de nos contacts rapprochés est sans aucun doute une de nos armes principales dans la lutte contre le virus », souligne M. Van Gucht. « Nous comprenons bien que ce soit difficile, mais cet effort porte ses fruits. Tenez encore bon quelques semaines, continuez les efforts, le printemps apportera une amélioration. »

Le porte-parole du Centre de crise, Antoine Iseux, partage cet avis. « Ceux qui ont déjà couru un marathon savent que les derniers kilomètres sont les plus difficiles. Si nous abandonnons maintenant, tous les efforts de ces dernières semaines n’auront servi à rien. »

Le virus de la grippe est encore peu détecté en Belgique

Le virus de la grippe n’est, aujourd’hui, presque pas observé en Belgique, a indiqué vendredi le virologue Steven Van Gucht lors de la conférence de presse de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise au sujet du coronavirus. « Ce sera probablement le premier hiver sans épidémie de grippe depuis le début des mesures en 1985 », a-t-il déclaré.

Les médecins constatent toutefois un nombre croissant de personnes présentant des symptômes grippaux, généralement caractérisés par une fièvre soudaine et de la toux. « Nous sommes actuellement à 120 consultations pour symptômes grippaux chez les médecins généralistes par 100.000 habitants par semaine. Une semaine plus tôt, ce chiffre était de 52 et la semaine précédente de 118 », a précisé M. Van Gucht. Le fait que ce nombre ait été inférieur la semaine dernière n’est pas surprenant, car moins de gens vont chez le médecin pendant les vacances scolaires.

« Environ 40 % des personnes présentant des symptômes grippaux semblent être infectées par le coronavirus », a ajouté M. Van Gucht. « Si vous présentez de tels symptômes ou si vous avez un rhume, partez donc toujours du principe que vous avez peut-être le Covid et faites-vous tester. »

Revivez la conférence du centre de crise

Le bilan du jour

Les nouvelles contaminations au coronavirus et les admissions à l’hôpital sont toujours en hausse, alors que le cap des 22.000 décès dus au virus a été franchi, selon les données mises à jour vendredi matin par l’Institut de santé publique Sciensano.

Le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus est toujours en hausse, avec 2.293,7 cas détectés en moyenne par jour (+24 %) entre le 16 et le 22 février. Au total, la Belgique a recensé 763.885 infections avérées depuis le début de l’épidémie.

Sur la même période, 38.013,4 tests ont été effectués en moyenne chaque jour, soit 9 % de moins que lors de la période de référence précédente.

Les admissions à l’hôpital augmentent aussi, avec en moyenne 125,6 (+4 %) hospitalisations par jour entre le 19 et le 25 février. Hier/jeudi, 1.761 lits étaient occupés à l’hôpital par des patients Covid-19 (+ 1 %), dont 368 en soins intensifs (+2 %).

Entre le 16 et le 22 février, 28 personnes sont décédées en moyenne par jour du virus (-30 %), portant le bilan à 22.006 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus s’établit à 1,03. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus progresse.

Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,6 %, (+1,3 point de pourcent).

Selon les statistiques de Sciensano, 442.640 Belges ont reçu une première dose de vaccin, ce qui correspond à 4,8 % de la population, et 288.712 en ont reçu deux (3,1 %).

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be