Abonnez-vous pour 1€

Son mari condamné car il ne l’aide pas assez à la maison: «Il partait travailler et m’abandonnait, me laissant m’occuper du ménage et de notre enfant»

Prétexte
Prétexte - Isopix

Depuis un mois, la Chine applique son nouveau code civil. Grâce à cela Madame Wang a réussi à faire condamner son mari sous prétexte qu’il ne faisait rien à la maison, comme le rapportent nos confrères de RTL France. « Il ne m’a jamais aidé, il partait travailler, m’abandonnait à la maison pour me laisser m’occuper des tâches ménagères et de notre enfant » déclare-t-elle. À la suite de ces déclarations, Madame Wang n’y est pas allée de mains mortes pour demander le divorce et des indemnités.

C’est une première, le juge du tribunal de Pékin a donné raison à la plaignante. L’époux se verra dans l’obligation de verser 50.000 yuans, soit environ 6.300 euros, ce qui est une somme hallucinante en Chine. Évidemment le jugement fait parler de lui sur les réseaux sociaux. 400.000 personnes ont été interrogées pour répondre à un sondage et près de 93 % de ces personnes ont jugé le montant dérisoire.

Après le débat sur l’argent, c’est une discussion autour du statut de la femme chinoise qui est mis sur le tapis. En 2020 la femme s’émancipe. Elle en vient même à se demander si elle va sacrifier ses études et sa vie professionnelle pour se marier et être femme au foyer.

Notre sélection vidéo