Abonnez-vous pour 1€

Arctic Rally: les Hyundai en forme, et le 4e temps pour Neuville dans la 1ère spéciale

Arctic Rally: les Hyundai en forme, et le 4e temps pour Neuville dans la 1ère spéciale
Photo News

Deuxième du shakedown de l’Arctic Rally, vendredi matin, derrière son équipier Ott Tanak, Thierry Neuville a signé le 4e chrono de la spéciale d’ouverture de cette deuxième manche du championnat du monde des rallyes (WRC), remportée par son équipier estonien.

« Il y avait pas mal de neige fraîche et donc de balayage sur cette spéciale d’ouverture, si bien que j’ai pu un peu bénéficier des lignes tracées par les deux voitures qui me précédaient (NDLR : Ogier et Evans) sur les 31 km de cette spéciale, mais que les pilotes qui passaient après moi en ont encore profité davantage, » analysait Thierry Neuville. « Nous avons un peu tâtonné, Martijn (Wydaeghe) et moi, pour trouver le bon rythme, et cela n’a pas toujours fonctionné. Mais je pense qu’il s’agit d’une bonne entrée en matière malgré tout. »

Rovanpera dans un mur de neige

Un constat qui vaut surtout pour les Hyundai, puisque Craig Breen a profité de sa position avantageuse de départ (9e) pour signer le 2e temps, à 3,6 secondes à peine de Tanak, lui aussi parti de plus loin (7e). Quant à la première Toyota, elle apparaissait en 3e position aux mains non pas de Sébastien Ogier, mais bien de Kalle Rovanpera, retardé après avoir enfoncé sa Yaris WRC dans un mur de neige, et perdu pas mal de temps pour l’en sortir, ce qui le relégua à 10,6 secondes de Tanak, 1,8 secondes devant Neuville.

Ogier pénalisé en ouvrant la route

Et Ogier ? Clairement désavantagé par sa position d’ouvreur sur la route, le septuple champion du monde ne pointait qu’en 9e position, à 22,7 secondes de Tanak, tandis qu’Evans était 5e, à 16,7 secondes du leader.

Cette première étape allait être ponctuée d’un deuxième passage dans la même spéciale de 31 km, mais à la lueur des phares cette fois. Verdict aux environs de 18h30.

Notre sélection vidéo