Abonnez-vous pour 1€

Michel Lecomte: «Maradona et Van Damme n’avaient qu’un point commun»

Michel Lecomte: «Maradona et Van Damme n’avaient qu’un point commun»

Cette semaine, j’ai choisi de vous parler de deux footballeurs n’ayant vraiment rien en commun. Sauf un point, tout de même : le fait d’être gauchers…

1. Des mecs comme Jelle Van Damme, est-ce qu’il en reste ?

Je vous avoue que j’ai toujours bien aimé Jelle Van Damme, une grande gueule n’ayant jamais fait dans la dentelle, que ce soit dans ses tacles glissés, mais rugueux, ou dans ses propos, comment dire, toujours directs. Lundi, dans La Tribune, on a pu revoir le fameux incident de 2012, après une qualification douloureuse des Rouches à Mouscron en Coupe de Belgique, où Benjamin Deceuninck avait « osé » demander au coach Ron Jans, qui était sur la sellette, s’il s’agissait peut-être de son dernier match. Jans avait directement mis fin à l’interview et Jelle Van Damme, menaçant, s’était avancé vers Benjamin, le doigt pointé sur le visage de mon excellent confrère : « Si tu continues à poser des questions comme ça, fais attention à toi ! »

►► La réaction de Benjamin Deceuninck et Jelle Van Damme en revoyant les images.

►► Maradona rêvait de redevenir Diego.

Notre sélection vidéo