Abonnez-vous pour 1€

Un médecin blessé par un toxicomane qui voulait à tout prix se faire hospitaliser à Marchienne-au-Pont: «Je suis content d’aller en prison»

Un médecin blessé par un toxicomane qui voulait à tout prix se faire hospitaliser à Marchienne-au-Pont: «Je suis content d’aller en prison»
K.F.

Jean G. est apparemment un toxicomane profond. Et il a décidé d’en finir avec ses addictions. Alors, le week-end passé, il s’est présenté de son propre chef à la clinique Van Gogh à Marchienne-au-Pont, dans l’espoir louable mais illusoire de s’y faire admettre immédiatement pour entreprendre une cure de désintoxication. Mais bien sûr, il ne suffit pas de sonner benoîtement un dimanche pour se faire hospitaliser…

Sur place, le trentenaire a malheureusement découvert que ses espoirs d’avancer le plus vite possible sur le chemin de la santé étaient voués à l’échec. Il y a une procédure à suivre. L’homme s’est alors rebiffé, exhibant le couteau qu’il avait amené avec lui. C’est au cours de l’effervescence qui a suivi, quand on a essayé de le maîtriser, qu’un médecin a été blessé à la main. Superficiellement dit-on mais le couteau a néanmoins fendu le tissu de sa blouse et lui a causé une estafilade.

Le dossier a été mis à l’instruction, du chef de tentative de meurtre, dans un premier temps  : « Il a promis qu’il allait revenir armé d’un flingue et qu’il allait abattre le médecin si on ne le mettait pas en prison ».

► Jean G. a finalement été inculpé de coups et blessures volontaires et placé sous mandat d’arrêt : il n’a pas demandé à être libéré  !

Ce type d’agression n’est hélas pas rare  : « La police a dû être appelée en renfort à une vingtaine de reprises ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo