Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: après des mois très difficiles, Angélique s’apprête à rouvrir son salon d’esthétique à Huy, «ça va être le rush»

En 31 ans de métier, Angélique n’avait jamais fermé plus longtemps que 15 jours.
En 31 ans de métier, Angélique n’avait jamais fermé plus longtemps que 15 jours. - A.BT

Angélique Roppe exerce son activité d’esthéticienne depuis 31 ans. Durant toutes ces années, elle n’a jamais fermé très longtemps son institut : « En 30 ans, j’ai fermé trois fois 15 jours, c’est tout. Sinon, mes congés ne dépassaient jamais une semaine parce que je voulais être présente pour mes fidèles clientes. »

La fermeture forcée de son salon durant quatre mois à cause de la crise sanitaire lui a fait l’effet d’une douche froide. En dépit des aides accordées par le gouvernement, elle a dû puiser dans ses réserves financières pour y faire face.

Angélie témoigne d’une période difficile à vivre  : « Lorsqu’on a un loyer à payer, des frais fixes et des impôts le droit passerelle est loin de suffire… »

► « Ça va être le rush » à partir de lundi mais l’esthéticienne redoute toutefois que l’emballement des premiers jours ne perdure pas longtemps  : « Les gens sortent moins et avec le masque, on n’a pas vraiment envie de se faire maquiller ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo