Abonnez-vous pour 1€

Comment accélérer la vaccination en Belgique? Voici les trois pistes du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke

Comment accélérer la vaccination en Belgique? Voici les trois pistes du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke

Frank Vandenbroucke a demandé l’avis du Conseil supérieur de la Santé sur trois pistes pour accélérer la campagne de vaccination dans notre pays.

Premièrement, il veut savoir si l’on peut prendre plus de temps, sans aucun risque, entre la première administration du vaccin Pfizer et la seconde. L’expérience à l’étranger montre que la première injection est déjà très efficace. Mais chez nous, on suit scrupuleusement les conditions de Pfizer. « Nous avons très bien suivi la notice. Nous avons scrupuleusement respecté les 21 jours prescrits par Pfizer », a déclaré Vandenbroucke.

La deuxième question concerne le vaccin AstraZeneca, qui n’est pour le moment pas conseillé pour les personnes de plus de 55 ans. D’autres pays avaient fixé la limite à 65 ans, mais la Belgique avait fait preuve de plus de prudence. Si des études montrent que le vaccin est aussi efficace chez les plus de 55 ans, la question est de savoir si ces restrictions doivent encore perdurer. Plusieurs pays administrent déjà ce vaccin à une population de plus de 55 ans.

Enfin, le ministre de la Santé veut savoir si une seule dose du vaccin peut suffire, alors que tous les vaccins distribués en Belgique pour le moment sont à double dose. La question est donc de savoir si une stratégie « one-shot » est possible.

Vandenbroucke attend l’avis du Conseil supérieur de la santé au début de la semaine prochaine. Il le transmettra ensuite à la taskforce vaccination.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo