Abonnez-vous pour 1€

Une personne positive dans la salle d’attente des urgences du CHR à Soignies? «Incroyable que l’on annonce cela devant tout le monde»

Danielle était allée aux urgences suite à une agression
Danielle était allée aux urgences suite à une agression - DC

Le 6 février dernier, un samedi, en fin de matinée, Danielle De Saeger, une habitante de la Cité de l’Amour, a eu à se rendre aux urgences du CHR Tilleriau à Soignies car elle venait d’être victime d’une agression. Elle et sa voisine qui l’accompagnaient ont été surprises de constater ce qu’elles estiment être un manque de précaution par rapport au coronavirus.

« Je suis allée ensuite faire un scanner et divers examens. Cela a bien duré une heure trente. Lorsque je suis revenue dans la salle d’attente, ma voisine m’a dit qu’on y allait. Je me demandais pourquoi elle voulait partir ainsi rapidement sans me laisser le temps de mettre mon anorak », raconte-t-elle. En fait, la voisine de Danielle avait entendu une conversation qui l’avait choquée. C’est pourquoi elle avait voulu quitter les lieux rapidement.

► « Elle avait entendu que l’on annonçait à la dame plus âgée qu’elle était positive au Covid. Il est quand même incroyable que l’on annonce cela devant tout le monde », raconte l’Ecaussinnoise.

► N’ayant observé aucune mesure en matière de désinfection des chaises, elle dénonce un manque de précaution de la part de l’hôpital.

Le CHR Tilleriau réagit et assure que « la personne positive ne se trouvait pas dans la salle d’attente » : explications.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo