Abonnez-vous pour 1€

«Je crains que la troisième vague ait commencé […] L’objectif sera de la limiter, mais à première vue, ca ne s’annonce pas bien»

Geert Vandenbroucke.
Geert Vandenbroucke. - VTM Nieuws

La crainte d’une troisième vague est réelle. On en a encore eu la preuve ce vendredi à l’occasion d’un nouveau Comité de concertation, qui n’a rien donné, tant les chiffres de l’épidémie des derniers sont inquiétants. Sur les ondes de La Première, l’épidémiologiste Marius Gilbert a d’ailleurs confirmé ce matin que tous les éléments étaient réunis pour connaître une troisième vague en Belgique.

Mais celle-ci a-t-elle déjà commencé ? Pour le chef de service des soins intensifs de la clinique Notre-Dame à Alost Geert Vandenbroucke, oui. « Quand on voit l’évolution aujourd’hui, je crains qu’elle ait commencé », a-t-il lâché au micro de VTM Nieuws ce midi. « Les chiffres n’ont jamais menti. L’objectif sera de limiter cette troisième vague. Mais à première vue, ça ne s’annonce pas bien », a-t-il expliqué.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo