Abonnez-vous pour 1€

Hugo, 54 ans, tué par les coups de pieds de son fils Logan à Quévy: «Il était très gentil, un peu marginal»

Hugo, 54 ans, tué par les coups de pieds de son fils Logan à Quévy: «Il était très gentil, un peu marginal»

Les faits se sont déroulés à Asquillies, un village paisible de l’entité de Quévy (Mons). Ce samedi en fin de soirée, des riverains ont aperçu les services de police, mais que s’est-il passé vraiment ? Derrière le vieux portail de la rue du Monument, dans la cour de la bâtisse blanche, une violente dispute a éclaté entre un père et son fils. Hugo Huys, 54 ans, a rendu visite à son fils, Logan, âgé d’une vingtaine d’années.

Ce dimanche, les motifs de l’altercation restent encore à éclaircir. Il pourrait s’agir d’une question d’héritage. Raoul Huys, le père d’Hugo, est en effet décédé le 5 décembre dernier. L’enquête, prise en charge par la police judiciaire de Mons, n’est qu’à ses prémices.

► Quand il s’est rendu chez son fils, Hugo Huys était armé d’un pistolet, il aurait pointé sa « carabine » dans la direction de son fils Logan, et un coup de feu serait parti.

► La bourgmestre de Quévy réagit à la triste nouvelle  : « Hugo était quelqu’un de très gentil, d’un peu marginal. »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo