Abonnez-vous pour 1€

Le jugement est tombé pour l’Arlonais, passionné d’objets liés à la brasserie et l’abbaye d’Orval

Le jugement est tombé pour l’Arlonais, passionné d’objets liés à la brasserie et l’abbaye d’Orval

Il y a quelques semaines, ce dossier pris par le tribunal correctionnel d’Arlon en avait surpris plus d’un. Le prévenu, un commerçant arlonais, était poursuivi pour harcèlement à l’encontre d’un autre collectionneur, décédé depuis. De son vivant, ce dernier avait déposé plainte pour harcèlement à l’encontre du commerçant, également président d’une association rassemblant des collectionneurs d’objets « Orval ».

Alors que le défunt collectionneur avait cherché à vendre des miroirs anciens « Orval » aux membres de l’association, le prévenu s’était permis de remettre en doute l’authenticité de ceux-ci. Amenant le premier collectionneur à débourser 4000 euros pour les certifier. Sans compter sur l’impact psychologique qu’avaient eu les accusations. Ce lundi, le tribunal a décidé d’acquitter le commerçant Arlonais.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo