Abonnez-vous pour 1€

De la prison et une peine de travail pour les dealers de cocaïne d’Aubange

De la prison et une peine de travail pour les dealers de cocaïne d’Aubange

Lundi, le tribunal correctionnel d’Arlon a rendu son jugement pour un couple de jeunes Aubangeois poursuivi pour un trafic de cocaïne, datant de 2017. Celui-ci se serait notamment opéré du côté d’Aubange mais aussi de Virton, Musson et au niveau de la frontière française.

L’homme écope de trois mois d’emprisonnement. Sa campagne, qui lors de l’instruction d’audience avait reconnu les faits, écope quant à elle de 300 heures de travail.

Interrogée sur les faits par la juge Brilot, la jeune femme, née en 1997, n’avait pas tardé à assumer l’entièreté des préventions. « Je me fournissais auprès de ceux qu’on appelle les « blacks » à Athus et j’avais également un fournisseur à Liège. De mon côté, je vendais aux alentours», avait-elle expliqué, placide.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo