Abonnez-vous pour 1€

Lockdown party à 15 personnes dans le sous-sol du O’KAH à Namur: le patron du bar à chichas reconnaît «avoir déconné»

À 15 dans le sous-sol.
À 15 dans le sous-sol. - Prétexte/PhotoNews

C’est après avoir reçu plusieurs plaintes de voisins pour rassemblement et tapage nocturne que la police de Namur est intervenue dans la rue de Bruxelles, dans la nuit de dimanche à lundi. Sur place, les policiers ont en effet constaté quelques entrées et sorties dans le bar à chichas O’KAH et ont dès lors décidé d’intervenir.

C’est dans le sous-sol de l’immeuble, vers 23h, que l’infraction a été constatée : quinze personnes faisaient la fête, une soirée d’anniversaire vraisemblablement. Parmi les convives pris en flagrant délit, des Namurois, mais pas seulement : on retrouve aussi des Bruxellois et… des Parisiens, précise Vincent Macq, le procureur du roi de Namur. Les identités des participants ont été relevées et des p.-v. pour infraction Covid ont été dressés.

►► Le patron de l’O’KAH a accepté de réagir par rapport à la tenue de cette soirée clandestine.

►► Il reconnaît d’emblée «avoir déconné» et confirme qu’il assume l’amende de 4.000 euros.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo