Abonnez-vous pour 1€

L’incroyable coup du sort pour David, de Braine-le-Château, à l’EuroMillions: il aurait dû gagner 105 millions€ vendredi, «mais il y a eu un bug…»

L’incroyable coup du sort pour David, de Braine-le-Château, à l’EuroMillions: il aurait dû gagner 105 millions€ vendredi, «mais il y a eu un bug…»

« Ce qui vient de m’arriver n’est pas courant », vient de nous confier ce père de famille de 42 ans. Si la probabilité de gagner le jackpot à l’EuroMillions est faible, celle d’avoir les bons numéros mais de ne pas avoir livré son bulletin est encore plus minime. C’est pourtant ce qui est arrivé à David, vendredi, alors que la cagnotte atteignait la somme monstrueuse de… 210 millions d’euros. « Depuis l’arrivée de l’EuroMillions, on joue mon père et moi à chaque tirage, les mêmes chiffres, depuis 15 ans. »

« J’ai prié en moi pour que personne ne gagne… »

Ce matin, dans le « Wake Up Show » de NRJ, David a confié que pour une fois, il n’avait pas pu faire valider ses chiffres à temps. Un concours de circonstances… « Je suis en pleine construction de ma maison et, vendredi, j’étais occupé avec les corps de métier à l’extérieur. Le temps a passé et à 18h40 je me suis dit de ne pas oublier de valider mes grilles. Je joue via l’appli de l’EuroMillions et quand j’ai essayé de me connecter 10 minutes plus tard, j’ai vu que je devais ravitailler mon compte en argent avant de valider mes bulletins. Mais il y avait un bug, impossible de me connecter. Oui, c’est un coup du sort ! J’ai prié en moi pour que personne ne gagne… » Une personne a gagné vendredi soir. Elles auraient pu être deux. Les chiffres que joue systématiquement David et son père depuis 15 ans étaient les gagnants !

« Je n’aurais pas remporté la cagnotte de 210 millions, comme il y avait un autre gagnant. Mais j’aurais gagné 105 millions d’euros », nous dit-il.

« C’est lui qui m’a dit : ‘On a gagné’»

« Je n’ai vu le tirage que samedi en me levant, mais ça n’a pas fait tilt. C’est en envoyant les tirages à mon père qui vit aux États-Unis que j’ai compris. C’est lui qui m’a dit : « On a gagné ». Mais je lui ai dit que je n’avais pas pu valider les grilles. J’en ai eu des sueurs, mon père était décomposé quand je l’ai vu en vidéo. Ma femme n’en revenait pas. Ce n’est pas possible, c’est peut-être arrivé deux fois dans ma vie de ne pas jouer ! J’anticipe toujours pour ne pas jouer à la dernière minute en plus ! »

« C’est que ça devait se passer comme ça »

Il y a de quoi être dégoûté et David, qui travaille dans la plomberie, ne s’en cache : il a passé un sale week-end. « Je cogite encore aujourd’hui. Quand je vais travailler chez les gens et qu’ils se plaignent, je me dis que j’aurais pu profiter de cet argent et ne pas être là. Mais je pense que j’aurais quand même continué à travailler, peut-être dans les voitures. J’aurais probablement fait de gros dons à des associations de défense des animaux aussi », se met-il à rêver. Mais David relativise et ne se plaint pas : « C’est que ça devait se passer comme ça, on ne sait rien y faire. On ne manque de rien, ma famille va bien. Ça aurait été un plus, mais voilà, c’est comme ça, j’aime ma vie. »

Et promis, pour le prochain tirage de l’EuroMillions, il s’y prendra bien en avance. « Ça me servira de leçon, je ferai toujours en sorte que mon compte soit approvisionné. On croit toujours que ça n’arrive qu’aux autres mais non ! ».

Notre sélection vidéo