Abonnez-vous pour 1€

Le parlement wallon va se pencher sur une réforme de la fiscalité immobilière régionale

Le parlement wallon va se pencher sur une réforme de la fiscalité immobilière régionale
Belga

«Le système actuel est désuet et inefficace», ont d’emblée affirmé ces derniers en soulignant toutefois que «l’impôt idéal n’existe pas puisqu’il dépend des critères et des objectifs qui ont été fixés».

Ainsi, la base de la taxation - plutôt les transactions ou les revenus? -; la progressivité ou l’uniformité de la taxation; les conflits entre différents objectifs - équité ou efficacité? - sont des questions qui doivent être posées - et tranchées - en vue d’une réforme.

«On peut aussi s’interroger sur le revenu cadastral. Est-ce une bonne base de taxation? Ce choix remonte à 1975. N’y a-t-il pas de base plus récente? «, a illustré Benoît Bayenet.

«Toutes ces questions appellent des arbitrages politiques qui sont nécessaires si on veut une vraie réflexion d’ensemble. Ces choix doivent notamment tenir compte de la globalité du système et des répartitions des compétences entre fédéral et entités fédérées», a-t-il ajouté.

«Ce rapport introductif, qui présente une synthèse jamais réalisée jusqu’ici et fixe un cadre de réflexion et d’analyse, a pour ambition d’ouvrir le débat au parlement», a enchaîné Paul Furlan. «Il peut également servir de base à une position wallonne face aux éventuelles futures réformes de l’Etat», a poursuivi le député socialiste.

«Une harmonisation de la fiscalité immobilière doit être au coeur des discussions. Si celles-ci s’engagent sur une 7e réforme de l’Etat, la Wallonie doit être prête et ce rapport va dans ce sens», a-t-il conclu.

Notre sélection vidéo