Abonnez-vous pour 1€

Yoga Room fait de la « résilience »

Yoga Room fait de la « résilience »

Conserver ses membres malgré la fermeture des studios de yoga ? C’est ce qu’a réussi à faire Yoga Room qui vise à rendre le yoga accessible au plus grand nombre. Non contente de résister vaillamment à la crise sanitaire, Yoga Room s’apprête à financer sa croissance en Belgique et à l’étranger par une levée de fonds de €2 millions sur la plateforme de crowdlending BeeBonds.

Dès le début de la crise sanitaire et du confinement en 2020, Yoga Room a réagi immédiatement en proposant à ses 4500 membres de suivre leurs cours de yoga en ligne, en live et en replay (près de 25% des membres s’y sont abonnés), l’entreprise a pu poursuivre son activité et couvrir une partie de ses coûts fixes malgré la crise. Yoga Room est même devenue une des référence du yoga en ligne en Europe selon MindBody Online.

Pierre Rousseaux, fondateur et CEO de Yoga Room : « Je suis convaincu que ce passage au digital ne disparaitra pas après la crise car notre offre en ligne offre encore plus de flexibilité à nos membres pour suivre leurs cours. Le digital aura aussi permis à des personnes qui n’avaient pas la possibilité d’assister aux cours en studio de découvrir le yoga et Yoga Room à partir de chez eux. »

Les membres de Yoga Room continuent ainsi de pratiquer assidument le yoga en dépit de plus de 200 jours de fermeture des studios. Selon une étude* 83% des yogis pratiquent pour diminuer le stress et 65% pour rester en forme. « La pratique du yoga permet d’apporter une respiration au corps et à l’esprit. Un bien-être particulièrement important pour affronter plus sereinement les temps difficiles. Ceci peut expliquer que nos membres sont restés plus assidus, alors que d’autres entreprises du monde sportif constatent une défection de leurs membres, déclare Pierre Rousseaux. Nous avons aussi l’avantage qu’un tapis de yoga suffit pour pratiquer à la maison ; il en va autrement lorsqu’on fréquente une salle de fitness, par exemple. Aujourd’hui, nous sommes solidaire de nos confrères du monde sportif et nous appelons le gouvernement à autoriser la réouverture des studios, en rappelant que le yoga est un sport sans contact et que notre secteur n’a bénéficié d’aucune aide spécifique permettant de tenir une fermeture plus longue. »

Les atouts de Yoga Room

Le succès de Yoga Room repose sur son concept 100% dédié au yoga et sur une offre de cours extrêmement riche : plus de 450 cours par semaine (tous les jours de 7h à 22h), répartis sur 25 types de yoga, et pour tous les niveaux - des yogis débutants aux plus avancés. La qualité de ses professeurs internationaux et le confort de ses studios sont aussi des atouts de taille. Résultat, les membres fréquentent Yoga Room en moyenne 3 fois par semaine et 80% d’entre eux optent pour les abonnements avec accès illimité. Cela représente plus de 300.000 visites par an dans les Yoga Room Bruxelloises !

Avec déjà 9 studios ouverts en 5 ans, situés en région bruxelloise, à Lyon et Paris (France) et bientôt à Lisbonne (Portugal), Yoga Room est en phase de « scale-up ». Leader du marché en Europe, Yoga Room veut continuer à rendre le yoga accessible au plus grand nombre en Europe. Plusieurs studios en Belgique et en France verront le jour en 2021.

Joël Duysan, CEO de BeeBonds : « Nous sommes ravis d’accompagner la croissance de Yoga Room qui prévoit l’ouverture de 2 nouveaux studios de yoga à Bruxelles en 2021-2022 et une quinzaine de studios en France en 5 ans. Nous lancerons prochainement une levée de fonds de €2 millions sur notre plateforme de crowdlending. Nous avons sélectionné le projet de Yoga Room car il s’agit d’une entreprise qui a démontré la solidité de son business model et sa capacité de résilience face à la crise en sachant s’adapter. Le financement lui permettra de surmonter la fin de la crise et d’assurer son développement. »

*Source: “Le baromètre du yoga” (1475 répondants), avril 2019, France

Notre sélection vidéo